On redécore!

26 mars 2024 1 By nathalie toulouse

Par Mariam Bosquart

C’est le printemps! On redécore la maison!
Ou juste le bureau. Ou la chambre….

Les goûts ont changé, non, depuis que ça a été fait? La couleur du mur, bof… Peut-être même que la housse de couette…
Ah, la photo des petits-enfants… c’est encore mignon… mais ils ont 5 ans de plus aujourd’hui! Et puis le tableau que vous adorez tant, que vous avez acheté au salon des artistes… vraiment, il n’est
pas mis en valeur!

Et si on partait de cette œuvre d’art ou de ce coussin préféré, pour décorer une pièce qui ressemblera à la personne que vous êtes aujourd’hui? Quel plaisir de créer, d’avoir des idées, des réalisations des autres!

Et si on redécorait aussi son intérieur?
Non, pas la maison. L’intérieur de soi. La source de notre vie. Son âme.

Depuis quand ne l’avez-vous pas regardé? Cette idée que vous affirmez de temps en temps au cours d’un souper, depuis quand l’avez-vous? Pensez-vous vraiment exactement la même chose qu’il y a dix ans?

Cette blague que vous dites tout le temps, sans y penser vraiment… vous ressemble-t-elle encore?

Ce nouvel élan qui fait le printemps en vous… vers les animaux, les plus pauvres, les voyages, la musique… Vous contentez vous de vos vieux meubles intérieurs pour le nourrir? Ou bien avez-vous pensé qu’un
nouveau livre, une nouvelle activée, une nouvelle rencontre pourrait faire briller tout ça?

Ce vieux «mauvais pli» qu’on vous reproche parfois, alors que vous répondez peut-être «je suis comme je suis»… Êtes-vous sûr d’avoir encore envie de cette image? N’êtes-vous pas autre, au fond, aujourd’hui, sans vous en rendre compte? Ou bien peut-être que ça sent un peu le vieux, tout ça, et que ce serait le temps d’un coup de peinture fraîche?

Cette tristesse ancienne à laquelle vous vous êtes habituée, depuis le temps, comme à une fenêtre coincée… êtes-vous sûr de vouloir la laisser tranquille dans son coin? Et si, avec vos outils d’aujourd’hui,
vous étiez capable de l’ouvrir et de faire rentrer l’air pur?
D’accord, c’est clair, on peut redécorer. Mais … on part de quoi? On n’a pas de beaux coussins dans notre âme, non?

Pourtant, on garde tous vivant le souvenir d’un livre préféré ou d’un personnage inspirant, d’une citation riche, d’une spiritualité plus complexe ou plus simple, d’une musique qui fait voler, d’un morceau paysage qui apaise, d’un élan qui transcende… Ce quelque chose si précieux mérite d’être mis en valeur! Si
vous vous décoriez de ces couleurs? De ces valeurs? De ces élans?

Si vous «résonniez» sur la même note que ce qui est précieux pour vous, au lieu de traîner votre décor du passé? On met ce renouveau en avant!

Et les autres? Qu’est-ce qu’ils vont dire?
Quand on change le décor de sa cuisine, il y a ceux qui aimaient mieux avant. Ceux qui trouvent que «c’était ben l’temps». Ceux qui sont contents, mais qui auraient fait autrement. Et ceux qui disent «C’est
donc bien beau! Ça te ressemble!»

Quand on redécore l’intérieur de son âme, c’est pareil. Ce qui est présenté à la
surface plaît ou dérange.

L’important… c’est que ça VOUS inspire!
Quand on est fatigué, on ne peut pas tout changer d’un coup. La première étape, c’est parfois d’enlever… ce qui est brisé, ce qui ne fait plus.

J’ai connu une dame qui n’aimait plus sa table de cuisine, elle était trop foncée et trop imposante pour sa nouvelle légèreté. Mais elle était solide et pratique. Alors, quand elle regardait dans les magasins et sur les petites annonces, elle comparait avec sa table. Et la sienne était plus solide… Alors elle n’achetait pas. Et de retour chez elle, vraiment, elle se sentait mal dans sa cuisine.

Un jour, elle a mis sa table dehors avec un panneau à vendre. Sa cuisine est restée vide pendant quelques semaines. Pas pratique? Peut-être! Mais dans cette espace libre, elle s’est sentie plus proche d’elle-même… et quand elle a croisé sa future table, elle n’a pas hésité! Il y avait la place pour le renouveau!

Se redécorer soi-même, c’est parfois simplement créer de l’espace en nous, et s’ouvrir aux possibles que l’on sentira pour nous!
Si votre printemps nécessite une oreille pour mieux vous entendre penser en sortant vos idées, je suis là pour recevoir tous ceux qui un jour ont apporté leur soutien à une autre personne, même si elle n’est plus là.
Si votre nouveau décor vous inspire de donner du temps aux autres, venez voir les possibilités de bénévolat qui existent avec nous, à l’Association bénévole Beauce Sartigan!

Et si vous avez simplement envie de rencontrer les autres pour connaître le décor de leurs cœurs, on offre vraiment plusieurs activités de groupe!


Place Centre-Ville, Saint-Georges, ou
418-228-0007